Informations sur la Genèse de NANOPOLICE

Si j’écris de la science-fiction d’anticipation, c’est pour tenter de prédire de quoi seront faites nos sociétés de demain. Ce genre de projection me fascine. Pour le côté imaginaire, certes, mais pas seulement…

Karl Marx a dit un jour : « Celui qui oublie son passé sera condamné à le revivre ». Et l’Histoire nous a prouvé maintes fois que c’était vrai. Cependant, il est tout aussi constructif, selon moi, de s’intéresser à ce que j’appellerais le point de vue « Julesvernien », que je résumerais par la phrase suivante : « Celui qui n’essaie pas d’imaginer son futur sera condamné à le subir. »

C’est la raison pour laquelle je me suis lancé dans l’écriture de Nanopolice, oeuvre dans laquelle j’expose des techniques qui seront sans doute employées par les policiers scientifiques de demain. Et dans cet exercice, je crois pouvoir dire que je sais de quoi je parle, vu que durant mon doctorat j’ai fréquenté plusieurs laboratoires de recherche scientifique, où j’ai pu me familiariser avec l’utilisation de certains des appareils que je mentionne dans mon récit.

Par ailleurs, je ne voulais pas écrire un thriller « creux », qui apparaisse comme une coquille vide. Outre l’aspect technologique, je livre donc aussi quelques réflexions concernant l’impact de ces innovations sur les sociétés, les mentalités, les problèmes éthiques soulevés… En veillant toutefois à les délivrer avec retenue et parcimonie, car le but premier de ce récit est, avant tout, d’être un polar-thriller d’action et d’espionnage qui soit divertissant, à suspense et riche en rebondissements !

Voilà, j’espère qu’après la lecture de cet article, vous cernerez un peu mieux les motivations qui m’ont poussé à me lancer dans cette aventure.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s